La Ceinture de la Vierge » à Nice, Contes, Lucéram et Puget-Théniers où un simple accessoire vestimentaire devient une prestigieuse relique [ART-18003123]

Article


Auteur(s) :
Thévenon Luc
Editeur :
Thévenon Luc
Langue :
Français
Date :
2020
Pagination :
5 p.
Description :
Le culte de la Ceinture de la Vierge résulte de deux miracles. Au moment de l’Assomption l’apôtre Thomas est absent. Parti évangéliser les Indes, il a été averti de l’agonie de la Mère de Jésus et s’est aussitôt mis en route. Mais il n’arrive qu’un instant après la disparition de la Vierge dans les cieux. Il doute du prodige. La Vierge réapparaît alors et pour achever de le convaincre lui jette sa ceinture de cuir (Source : Livre apocryphe de St Jean repris dans la Légende Dorée).
 

Mots clés:
culte de la Ceinture
Fonds :
Fonds Thévenon Luc
Institution :
1732 Académie du Val d'Entraunes
Bibliographie :

Joseph NasrallahMarie dans l'épigraphie, les monuments et l'art du patriarcat du IIIe au VIIe sièclevol. 1 : Dans l'épigraphie et les monuments, Beyrouth, Dar Al-Kalima .
Communiqué patriarcal sur la découverte de la ceinture de la sainte Vierge Marie dans l'église de Homs .
Louis RéauIconographie de l'art chrétien, Presses universitaires de France, 1959, p. 1268.


 
Cote :
ART-18003123
Rédacteur :
Chesneau, Geneviève, 1732 Académie du Val d'Entraunes
Lieux liés
couvent des Augustins (06) (Lieu cité)
église Saint-Martin-Saint-Augustin (06) (Lieu cité)
cathédrale de Prato (Lieu cité)
Roya (06) (Lieu cité)
Lucéram (06) (Lieu cité)
Contes (06) (Lieu cité)