Poire William, Mas, Alphonse, " Le Verger : Poire, 1875 Fonds des Naturalistes de l'Ain, Médiathèque Roger Vailland, Bourg-en-Bresse.
Poire William, Mas, Alphonse, " Le Verger : Poire, 1875 Fonds des Naturalistes de l'Ain, Médiathèque Roger Vailland, Bourg-en-Bresse.

Poire Bon Chrétien, Poire William Bon Chrétien. Poire Christiane



Nom :
Poire Bon Chrétien, Poire William Bon Chrétien. Poire Christiane
Nom vernaculaire :
Pero Bouon Cristian, Christiane (Mézel), Bon chrétien d'été. Williams, Bon chrétien d'hiver, Royale d'hiver./ifdef>
Famille :
Rosacées
Usage :
Bon Chrétien Williams est une poire obtenue vers le début du 19e siècle en Angleterre, issue de la pépinière de M. Richard Williams près de Londres.
Dans notre zone, mûrissant dès la mi-août, c’est la seconde poire de rapport de la saison estivale à être ramassée, après Dr Jules Guyot. Avec celle-ci, elle fut cultivée dans la moyenne vallée du Var dans les années 1950 pour être commercialisée au marché de gros à Nice. Cependant, sa présence y est signalée dès la première moitié du 20e siècle puisque que Casimir (1937) cite la culture d’une poire Bon Chrétien d’été (mûre de fin juillet à août) en petite quantité dans les vallées du Var et de la Tinée. Elle est également citée à Daluis, Sauze, Le Touyet, La Penne, Saint-Martin d’Entraunes, Villeneuve d’Entraunes.
Au hameau de Viletalle de Sauze, l’ancienne institutrice du village indiquait la présence d’une poire Bon Chrétien, tout comme un habitant de Daluis citant une « grosse poire ressemblant à la William mais mûrissant à l’automne ». Par la suite, un fruit prélevé sur l’arbre dans ce hameau au cours de l’enquête fut identifié comme Bon Chrétien William, confirmant ainsi les données de l’enquête orale.
Les sources orales indiquent une maturité estivale à automnale, qui concorde avec celle des poires Buon cristian d’iver et d’estieù (Bon chrétien d’hiver et d’été) citées pour le Comté de Nice au début du 19e siècle.



La poire Bon Chrétien fait partie des treize desserts de provençaux de Noël. C'est un fruit à couteau.
« On nous faisait rentrer dans le four, enfants, pour les installer. » Mme T., Chaudan, Daluis.




 
Caractéristiques du fruit :
Fruit  :Gros ou très gros, ovoïde allongé ou turbiné, bosselé ou un peu côtelé dans son pourtour.
Epiderme : Lisse, jaune doré, pointillé de roux, parsemé de quelques marbrures fauves, surtout vers le pédicelle, parfois strié d'un peu de rouge clair à l'insolation.
Pédicelle Fort, assez court, droit, implanté obliquement dans une cavité moyenne, bosselée.
Oeil Moyen, ouvert, inséré dans une dépression très peu profonde, côtelée sur les bords.
Chair. Blanche, fine, fondante, juteuse, sucrée, peu acidulée, très parfumée, musquée.
Qualité. Bonne ou très bonne, à entrecueillir.
Maturité.  août septembre
  
ARBRE
Rameaux. Gros, courts, un peu coudés, fauve clair, à lenticelles grises.
Yeux. Assez gros, triangulaires, pointus, appliqués contre le rameau.

Culture. Cette variété greffée sur cognassier et plantée dans un sol argilo siliceux et humeux, pousse vigoureusement et produit en abondance de beaux et bons fruits. Il convient, dans les sols légers, de greffer cette variété sur franc où elle réussit très bien, produit beaucoup et aussi vite que sur cognassier, lorsqu'on la soumet à une taille rationnelle.

L'arbre se prête à toutes les formes, de préférence au gobelet, fuseau et au cordon horizontal, à toutes les expositions ; cultivé dans toutes les régions et on doit lui appliquer une taille courte.

Depuis quelques années cette variété est sujette à la tavelure ; il est urgent de faire au moins un lessivage d'hiver et deux autres à base de cuivre après la floraison pour assurer la récolte.

Variété de culture intensive la plus répandue, elle fait l'objet d'un commerce important pour l'exportation.

Fruit d'amateur, de commerce et d'industrie.

Source le verger français

Grosse poire douce, belle mais souvent tachée, ce qui l'empêchait d'être commercialisée.
Le fruit est généralement consommé en septembre.

Bon chrétien : Fruit gros jaune ; chair blanche musquée. 1ere qualité ( (Larousse agricole, 1922)
Cote :
BOTA-000701
Rédacteur :
Thomassin, Philippe, Roudoule, écomusée en terre gavotte;
Rédacteur :
Mayer, Pauline, Roudoule, écomusée en terre gavotte
Lieux liés
La Palud (04) (Lieu cité)
La Baume (04) (Lieu cité)
Mézel (04) (Lieu cité)
Barcelonnette (04) (Lieu cité)
La Penne (06) (Lieu cité)
Daluis (06) (Lieu cité)
Sauze (06) (Lieu cité)
Saint-Martin-d'Entraunes (06) (Lieu cité)
Villeneuve-d'Entraunes (06) (Lieu cité)